A A A
 

La justice de Paix

Autrefois les petits litiges se réglaient devant le juge de paix. Il y avait un siège de justice de paix dans chaque canton. A Douvres jusqu'en 1914, les audiences se tenaient dans les locaux de l'ancienne gendarmerie. En 1912, Monsieur Lesage, Maire de Douvres, décide de transformer la gendarmerie et la justice de paix. Monsieur Aumasson, architecte, est alors chargé du projet. Ce bâtiment sera construit en bordure de la rue principale.

La justice de Paix

C'est donc depuis 1914 que la justice a été rendue dans cet immeuble, pour les petits litiges civils. Mais la salle des séances était aussi utilisée pour les mariages, pour les " Conseils de Révision " et pour diverses réunions (comices agricoles, etc...). Les audiences avaient lieu une fois par semaine, ce qui créait une certaine animation dans le bourg. On envoyait les enfants vérifier l'heure à l'horloge de ce qui était couramment appelé " l'Hôtel de Ville ".

De 1958 à 1967, les instances cantonales ont été regroupées dans les grandes villes. La recette locale des impôts s'installe alors au rez-de-chaussée, tandis que la grande salle sert aux réunions et activités associatives.