A A A
 

Tailleville

Tailleville

Vue sa faible taille ne permettant pas d'assurer une gestion communale dans de bonnes conditions, Tailleville fut rattachée à la Commune de Douvres-La-Délivrande en 1973.

Après le Débarquement des alliés en juin 1944, Tailleville fut attaquée par des chars et fut libérée par les Canadiens. Le nom de la place Royal North Shore Regiment en garde la mémoire.

D'abord appelée Tailliava, elle possède 2 châteaux :

· Le château dit " d'Emmaüs " car il accueille actuellement la communauté des Compagnons d'Emmaüs, qui ouvre plusieurs fois par semaine ses portes à la vente d'objets collectés, pour financer l'hébergement de " compagnons ". Après avoir appartenu à la famille Malério, il fut racheté après la Grande-Guerre par la Communauté de la Vierge Fidèle. Servant de Q.G. allemand, il ne fut pas atteint par les bombes lors de la dernière et la Communauté vendit ensuite les bâtiments à l'œuvre de l'Abbé Pierre.

Une chapelle mérite le détour, mais l'intérieur n'est visible que lors des Journées du Patrimoine, en septembre.

· Le château dit " de la colonie " car il est utilisé par l'U.N.C.M.T. pour héberger des colonies de vacances. Ce château a subi bien des avatars au cours des âges et n'a pas pu conserver sa beauté originelle.

e4_tailleville